A Trébeurden (22), un millier de personnes se sont rassemblées pour protester contre l'extraction de sable coquillier en baie de Lannion.

(Photo Hervé Ronné)


Une pétition a aussi été lancée :
http://www.petitionpublique.fr/?pi=L181A

Vues : 516

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

Commentaire de pyb29 le 30 novembre 2015 à 15:39

SOS Extraction de sable en baie de Lannion

 

Monsieur le Président,

Aujourd’hui le monde entier a les yeux tournés vers la France. Là, à Paris, se joue peut-être le sort de cette unique Terre que nous avons reçu en partage et que, avec tous les autres chefs d’État, vous avez la responsabilité de léguer à cette génération si durement touchée par ailleurs par des attentats criminels.
Nous savons combien ont été vos efforts pour qu’à l’échelle de la planète toute entière, soient prises des mesures pour réduire le plus drastiquement possible les gaz à effet de serre. Cela passera dans tous les domaines, et pas seulement celui de l’énergie, par une redéfinition de nos besoins et une autre manière de les satisfaire. Lutter contre le réchauffement climatique, c’est prendre conscience que nous vivons dans un monde fini aux richesses limitées. Tout doit donc être fait pour les économiser pour qu’aux catastrophes climatiques ne s’ajoutent pas la pénurie des matières premières et les conflits d’usage très graves qu’elle pourrait engendrer.
Nous ne doutons pas de votre volonté d’oeuvrer dans ce sens. C’est pourquoi grande est notre incompréhension de voir oublié de vos préoccupations le sort de cette richesse, la plus utilisée dans le monde, après l’air et l’eau, à savoir le sable. Nous, habitant en Trégor, dans ce nord de la Bretagne, nous subissons de plein fouet cette négligence par la décision de votre gouvernement d’accorder une concession à un groupe privé pour extraire du sable coquillier en Baie de Lannion. Ces prélèvements massifs opérés en mer auront immanquablement des répercussions considérables sur le trait de côte proche, sur la faune et la flore, sur les économies halieutique et touristique. Nous avons été des milliers à le dire à de nombreuses reprises par tous les moyens pacifiques à notre disposition, par la voix de nos élus, par la voix de nos associations. Même votre administration a émis des réserves sur ce projet, sans être plus écoutée. Contre ces milliers d’avis défavorables, un seul a compté, celui de ce groupe privé qui fait payer à la collectivité le manque d’investissements dans des bateaux équipés pour extraire loin des côtes, là où les impacts sont moindres.
C’est tout un patrimoine qui est dilapidé de manière irréversible, alors qu’il eut été aisé de le préserver en redéfinissant les besoins de cette ressource vitale et en y apportant de nouvelles réponses.
Monsieur le Président, nous ne comprendrions pas que vous oeuvriez tant, avec tous les représentants du monde, à la survie de la Terre, et que vous soyez indifférent à ce qui en est une de ses plus grandes richesses. C’est pourquoi, nous nous permettons de vous solliciter pour que vous engagiez à Paris la discussion sur la fin à long terme de toute extraction de sable en mer en la replaçant parmi les enjeux de la COP 21, et que dès maintenant, vous suspendiez la décision d’extraire du sable en Baie de Lannion. La France apporterait ainsi une pierre essentielle au succès de cette conférence climatique mondiale.

Pour le collectif SOS/ COP22 sable en Trégor : Patrice DESCLAUD

Commentaire de pyb29 le 30 novembre 2015 à 15:30

Les groupes locaux Sea Shepherd de Brest et de Saint−Malo se mobilisent contre l'exploitation de sable coquillier dans la baie de Lannion
http://www.seashepherd.fr/news-and-media/news-20151126-fr-01.html 

Commentaire de paskal le 30 novembre 2015 à 15:00
Commentaire de paskal le 30 novembre 2015 à 14:38

lettre ouverte envoyée par Le Peuple Des Dunes au sous préfet du finitiste  

Ainsi que les liens utiles pour suivre la "bataille" 

 

Bonjour,

 

Ci-joint le lettre ouverte que nous transmettons à la presse pour demander au préfet de ne pas signer l'arrêté d'ouverture des travaux dans la baie de Lannion

 

Objet : Baie de Lannion. Demande de concession minière d’ouverture de travaux, d’exploitation et d’autorisation d’occupation domaniale, déposée par la Compagnie Armoricaine de Navigation -CAN-(Pontrieux 22) en vue d’exploiter un gisement de sable coquillier

 

Monsieur le Préfet,

 

Du 16 au 23 novembre dernier, vous avez organisé une consultation publique afin de recueillir l'avis des citoyens sur votre projet d'arrêté d'ouverture des travaux. La participation a été massive et pour l’essentiel opposée à ce projet  comme elle l’avait été comme pour l'enquête publique qui s'est déroulée du 25 octobre au 25 novembre 2010.

 

Le collectif Le Peuple des Dunes en Trégor vous demande de ne pas signer cet arrêté afin de respecter :

 

·        La démocratie : les citoyens, les professionnels de la mer, les responsables économiques, les associations de protection de l'environnement, les associations dont l'activité est liée à la mer,  LPO, Surfrider...  se sont exprimés massivement contre ce projet

·        les élus des communes riveraines et des parlementaires costarmoricains et finistériens opposés à ce projet

·        Les 154 000 signataires, au niveau national, de la pétition en ligne sur Avaaz contre ce projet

·        Les 4 000 manifestants à Trébeurden en mai 2012

·        Les 7 000 manifestants à Lannion en janvier 2015

·        Les 1 000 manifestants sur la plage de Tresmeur à Trébeurden en Novembre 2015

·        Les avis des experts qui ont clairement exprimés un avis réservé, très réservé ou défavorable

·        Les directives européennes

·        Les sites Natura 2000 de Côte de Granit Rose et de Morlaix

·        La réserve naturelle des Sept îles gérée par la Ligue de Protection des Oiseaux avec l'aide de l'Etat

·        Les emplois locaux non délocalisables

·        Les engagements de la plupart des têtes de liste aux élections régionales de cette fin d'année

 

Le président de la République a déclaré à propos du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes :

http://www.challenges.fr/france/20121116.CHA3220/francois-hollande-...

 

       I.          "Mais, en même temps, il y a aussi  la force du droit et la primauté de la volonté, non seulement de l'Etat, mais des élus, et au-delà même des alternances politiques"

 

Pour ce projet, le président précise clairement que cet aéroport se fera puisque telle est la volonté des élus locaux ; Dans le Trégor, les élus sont opposés et ce projet se ferait ? où est la cohérence ?

     II.          M. François Hollande rappelle que tous les recours ne sont pas encore épuisés. http://www.presseocean.fr/actualite/futur-aeroport-25-09-2015-170944

Dans une interview à « Aujourd’hui en France », à propos de la prochaine Conférence COP21 sur le climat. À la question « L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes doit-il voir le jour ? », François Hollande répond : « Toutes les concertations et les expertises possibles ont été organisées, mais les recours ne sont pas encore tous épuisés ».

Le président précise que les travaux ne commenceront pas tant que tous les recours n'ont pas été purgés

Pour le projet contesté en baie de Lannion, Lannion Trégor Communauté, Trébeurden Patrimoine et Environnement et quelques associations ont déposé un recours en annulation du décret ministériel accordant la concession devant le Conseil d'Etat . Si la parole du président de la République est respectée et si l’administration fait preuve d'un minimum de cohérence, les travaux dans la baie de Lannion ne devraient pas commencer.

Pour toutes ces raisons, M. le préfet, le collectif Le Peuple des Dunes en Trégor, vous demande de ne pas signer l'arrêté d'ouverture des travaux. M. le ministre E. Macron a déclaré lors d'une réunion à Bercy que ce dossier avait été mal administré, que c'était un échec, qu’aujourd’hui un tel projet ne serait pas instruit de cette manière. M. le Préfet,  ayez le courage de le reconnaitre. Respectez l’avis de vos concitoyens Bretons et de leurs élus, puisqu’après tout, ce sont eux le Peuple de France.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Préfet, l'expression de notre haute considération

 

 

Alain Bidal

Président du Collectif Le Peuple des Dunes enTrégor

Maison des associations

22560 Trébeurden

Tél.: 02.96.23.67.60     06.32.21.76.03

peupledesdunesentregor.com

peupledesdunesentregor@gmail.com

www.facebook.com/peupledesdunesentregor

Commentaire de Béa le 29 novembre 2015 à 18:22

On ne peut voir le nombre de signatures sur la pétition....dommage

Commentaire de Olivier RECH le 29 novembre 2015 à 1:24

Toujours très touchant ce genre de rassemblement sour forme de visuel... Et la cause le  mérite !

Commentaire de pyb29 le 28 novembre 2015 à 12:42

Photo Hervé Ronné.

© 2020   Créé par Corentin de Breizhbook.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation