Communication sur le web. Produire et diffuser du contenu utile pour l'internaute

Anne Ropion est entrepreneuse à Vannes (56). Se concentrer sur l'utilité et la régularité du contenu est une bonne manière de communiquer sur internet, elle nous en dit plus dans cet entretien. 

Cette interview s'inscrit dans une série d'entretiens "La Breizh Tech" offrant des conseils à toute personne entreprenante dans une grande ville ou dans un village paisible en Bretagne, experte ou novice.

Lien vers la page facebook de la BreizhTech

Lien vers le groupe pour échanger conseils et retours d'expérience

Bonjour Anne, pourrais-tu te présenter ?

Bonjour Corentin. Je m’appelle Anne Ropion et je tiens tout de suite à préciser que je suis 100 % bretonne côté maternel. Ouf ! (rires). Depuis plus de dix-huit ans, je propose à ceux qui en ont besoin une réponse professionnelle en matière de communication, principalement écrite. C’est pour cela que mon activité s’appelle ScribéCom.

Journaliste de formation, j’ai évolué vers la conception-rédaction, mon cœur de métier. Mais au début des années 90, le développement des TIC et de l’Internet m’a tout de suite passionnée, conduisant naturellement au contenu en ligne avec de la rédaction web, référencement compris, mais également toutes formes de message (dont la narration) nécessitant des mots justes.

Plus largement, et pour une cohérence globale, mes prestations proposent une stratégie digitale, incluant une stratégie éditoriale ainsi qu’une gestion de réseaux sociaux (j’avoue être une inconditionnelle de Twitter). La veille, la création de noms, de sites et le développement de projets personnels numériques font également partie de mes activités, comme une seconde vie. 

Concrètement, les techniques marketing doivent s’adapter aux habitudes des consommateurs qui changent très vite ! Il faut pouvoir suivre et se démarquer. Par exemple, transmettre un message aujourd’hui doit être abordé davantage comme une conversation de proximité, même pour une simple fiche produit...

  

Qu'est ce que le storytelling et comment cela fonctionne ?

La définition juste est le fait de « raconter une histoire ». Sur un plan culturel, voire cultuel, cela existe donc depuis que la communication inter humaine existe... On parle de storytelling pour une histoire racontée à travers un scénario, un conte, une chanson, un livre, un dessin animé, etc.

Ce terme anglais, et qui reste en anglais aussi chez nous pour des raisons pratiques, a été récupéré par l’univers de la publicité dès l’essor du commerce et donc des premières réclames. Devenant un véritable procédé marketing. En fait, c’est une des plus efficaces techniques de com pour toucher une cible, quel que soit son profil.

Il faut bien savoir que ce n’est pas nouveau. Simplement, en France, cette technique du récit appliqué au monde des affaires connaît un nouvel engouement depuis quelques années. Sans doute attisé par la nécessité de trouver (retrouver) des formes toujours plus performantes face à une très forte concurrence et sur des supports médias de plus en plus diversifiés. Là, je dis attention car certains se dépêchent de surfer sur la notion de « storytelling » comme si c’était une mode et sans savoir de quoi ils parlent. Or, mon père utilisait déjà cette méthode dans son agence de publicité, dans les années 60-70...

Le fonctionnement est simple sur le fond, le principe étant de construire un message basé sur une histoire à fort impact émotionnel. Mais la forme dépend aussi bien des outils que l’on va utiliser (texte, vidéo, son, image), que de la cible, du service ou produit, marque ou entreprise, et des supports : réseaux sociaux, blog, actus sur un site, email, newsletter, entre autres.

Avant de se lancer tête baissée, il s’agit de passer par une réflexion sur le bon message et la façon la plus appropriée de communiquer avec tous les outils à disposition. Cela demande plusieurs qualités, et pas seulement liées au récit en lui-même. Il s’agit aussi de se mettre à la place de l’autre, de sa vie, pour deviner ce qui va le faire rêver. De marketeur et rédacteur, on se fait quasiment à la fois psychologue et sociologue.

  

Tu travailles d'une manière plus globale sur le contenu. Pourquoi est-ce important de produire du contenu ?

Le storytelling n’étant qu’une des techniques pour partager une information, l’enjeu principal reste le fait de créer ET de partager du contenu. C’est ce qui conditionne une existence digitale.

En effet, que l’on soit déjà installé ou en création d’entreprise, se faire connaître est incontournable et primordial. Mais à quoi bon mettre son image en ligne si l’on n’apporte pas quelque chose à l’internaute ? Ma devise est « du contenu en continu ! » et pas seulement des pages statiques sur un site vitrine. Tout professionnel, quelle que soit la nature de son activité, doit communiquer en permanence pour survivre. Les Bretons ont toujours des idées et un dynamisme incroyables, mais le faire savoir nécessite une communication adéquate et actualisée en permanence...

Produire du contenu régulièrement et bien le relayer, permet d’entretenir votre référencement, votre positionnement, votre visibilité...

Il est encore difficile de faire comprendre aux entreprises (notamment les TPE) l’importance vitale d’être actives sur les réseaux sociaux. Un blog aussi est indispensable, même si cela demande du temps. Un métier comme le mien leur permet par exemple de sous-traiter cette partie, afin d’être en phase avec les nouvelles habitudes qu’occasionnent le numérique et l’utilisation du mobile.

Content is king (le contenu est roi) est une phrase qui n’est pas prête de disparaître. Au contraire, on a de plus en plus besoin de partager des expériences, surtout si l’on souhaite se développer durablement !

Scribécom est basé à Vannes (56) : http://scribecom.fr

contact@scribecom.fr

Vues : 230

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

Commentaire de Ar Floc'h le 20 janvier 2016 à 8:04

   

© 2017   Créé par Corentin.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation