Economie circulaire. Une école pilote arrive en Bretagne (Sainte-Hélène, 56)

Hélène nous présente une initiative qui va plaire à celles et ceux qui s'intéressent à l'éducation et à l'environnement.

Bonjour Hélène, pourriez-vous vous présenter ?

Je suis Adjointe au maire de Sainte Hélène dans le Morbihan, commune ostréicole de la Ria d’Etel d’un peu plus de 1000 habitants et Vice-Présidente de la communauté de communes Blavet Bellevue Océan (CCBBO).

Je suis en charge notamment du projet de construction d’un bâtiment scolaire et périscolaire en économie circulaire à impact positif (cradle to cradle)

Pourriez-vous présenter ce projet d'école ? Qu'a-t-il de particulier ?

C’est un projet phare pour la Région Bretagne qui l’a choisi comme projet pilote de bâtiment en économie circulaire. Ce sera la première école en France construite dans cette démarche et visant la labellisation cradle to cradle.

Actuellement, nous vivons dans un système d’économie linéaire qui consiste à extraire des matériaux, fabriquer et jeter, un modèle qui ne peut durer.

L’économie circulaire, c’est éco-concevoir les produits afin de pouvoir les recycler à l’infini ou les rendre à l’environnement sans polluer. C’est tendre vers le zéro déchet et le zéro gaspillage car tout devient ressource. C’est aussi pour la France plus de 500 000 emplois supplémentaires, une baisse de 66% des gaz à effet de serre, une augmentation du PIB de 2,5% d’après une étude récente du Club de Rome. C’est aussi la préservation de la ressource.

Pour le bâtiment, c’est un enjeu fort car c’est un secteur qui génère énormément de déchet.

Notre bâtiment sera conçu de telle sorte que tous les matériaux soient recyclables à l’infini ou puissent être rendus à l’environnement sans polluer. Pas de matériaux toxiques pas de produits toxiques. Il sera prévu le changement éventuel d’usage ou même sa déconstruction.

Le bâtiment sera une véritable banque de matériaux.

Ce projet doit montrer que l’on peut passer de la réduction de l’impact sur l’environnement à un impact positif, en d’autres termes au lieu de faire moins mal faire bien.

Un premier atelier participatif aura d’ailleurs lieu le samedi 16 janvier de 9h à 12h à Sainte Hélène salle Beg er Lann pour travailler en intelligence collective sur les impacts positifs du projet.inscription mairie par tél : 02 97 36 64 36 ou par mail saint.helene.sur.mer@wanadoo.fr

Ce sera pour nos enfants un bâtiment sain et un magnifique outil pédagogique. Il faut leur montrer que l’on peut être imaginatif car c’est eux qui inventeront les solutions de demain.

Où en est son financement et comment peut-on contribuer ? Quelle remise fiscale sera attribuée ?

En tant que projet pilote, nous allons bénéficier d’une aide de la Région via le contrat de partenariat du Pays de Lorient. Nous pourrons également bénéficier de subventions du département et d’une dotation au titre de territoire rural. Nous espérons obtenir une aide de l’ADEME, de l’Europe et bien sûr la commune va emprunter pour d’une part acheter le terrain et construire le bâtiment scolaire et périscolaire.

Pour pouvoir réaliser la totalité du projet, nous avons besoin de financements complémentaires et venons de lancer un financement participatif ouvert aux particuliers et aux entreprises. C’est un
beau moyen de contribuer concrètement à ce modèle innovant tout en apportant un outil pédagogique de qualité aux enfants de Sainte Hélène.

Vues : 1653

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

Commentaire de Hélène DANEL le 23 juillet 2016 à 12:52

Le projet d'école en économie circulaire de Sainte Hélène, lauréat du concours international 100 projets pour le climat pour en savoir plus sur le projet cliquez sur ecolec2c.bzh

Commentaire de danièle quéré le 12 janvier 2016 à 20:47
Toujours pas d'image ...dommage !
Dan
Commentaire de Jacques DUSSIN le 12 janvier 2016 à 20:30
dommage qu'aucune image ne s'affiche !

© 2017   Créé par Corentin.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation