Etude sur la fierté régionale et le sentiment d'appartenance. Quelle région détient le record national ?

(Source : Le Télégramme)

Vues : 1357

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

Commentaire de LE BORGNE le 19 novembre 2016 à 12:01

On est certainement quelques uns à se revendiquer BRETON à St ETIENNE dans la Loire (42) ou dans sa région. Rejoignez nous à l'ABREST.

Commentaire de Fréhel Françoise le 1 septembre 2014 à 9:44

Je n'ai pas employé le mot "fier" car il peut être mal compris. Je n'ai (malheureusement!) pas choisi telle famille, tel lieu de naissance ni même ensuite tel lieu de travail! Donc j'ai fait avec. Je ne suis pour rien non plus dans la beauté des paysages bretons. Je suis par contre fière de n'avoir dans ma famille bretonne que des gens droits, honnêtes, dignes de confiance. On ne le sait pas toujours quand on vit en Bretagne mais... ce n'est pas partout comme ça!

Commentaire de Pierre hyrien le 30 août 2014 à 19:23

Fier de descendre de nombreuses générations bretonne , essentiellement des cultivateurs , des êtres assez durs fiers mais partageurs  .Notre culture est à préserver sous toutes les formes . Fier également de voir arriver de jeunes chanteurs reprenant les anciens répertoires de nos campagnes .La Bretagne à été une région à part et le restera pour longtemps  

Commentaire de Fréhel Françoise le 30 août 2014 à 15:50

Mon père était breton, ma mère parisienne, je suis née à Tours, mes enfants sont eurasiens et moi je me sens très bretonne sans toutefois renier ce que m'a apporté la Touraine. Etant écrivain cette double imprégnation me convient très bien: Chateaubriand plus Balzac! Cependant mon caractère, ma sensibilité, mon affectivité, tout ce qui me semble "inné" en moi est breton, je dirais même "celtique". J'ai aimé Steinbeck et Faulkner (énormément) avant de savoir qu'ils étaient d'origine irlandaise et écossaise. C'est cet imaginaire là qui me parle le plus.  C'est souvent dans les réactions des bretons que je me reconnais (en général! il y a aussi des  bretons déplaisants évidemment) mais surtout c'est avec eux, avec la Bretagne que je me sens solidaire. Tout bêtement c'est une région que j'aime. Quant à BHL Marie-Claude vous avez raison, ce n'est pas sur lui qu'il faut compter pour lire ou entendre quoi que ce soit d'une quelconque valeur! Quel que soit le sujet!  

Commentaire de Aubert Béguel le 5 mai 2014 à 22:05

Je suis née à Châlons sur Marne d'un père breton ( finistérien léonard ) et d'une mère polonaise mais mon cœur est breton. Je n'ai découvert la Bretagne qu'en 2008 et là je me suis sentie  vraiment bretonne , impossible à expliquer. 

Commentaire de dom serin le 17 avril 2014 à 23:08

Au delà d'une identité régionale, c'est surtout l'appartenance a un peuple et a une culture, qu'on soit né a la Réunion ou a New York .

Commentaire de LABEUZE le 17 avril 2014 à 21:04

Breton et fier de l'être

Commentaire de Marie-Claude QUEFFEULOU- le 17 avril 2014 à 13:16

Je suis très heureuse d'être d'origine bretonne et bien que née en région parisienne j'appartiens à ce pays à part entière. Je demande la protection de notre patrimoine culturel et de nos langues. J'ai lu ce matin une déclaration de BHL qui nous vise en première ligne qui traite notre langue de patois et les bretons et autre régions de franchouillards. Je suis écoeurée par les déclarations de cet individu imbu de lui même!!!!!Si je mets un bémol au mot "fière" c'est que je suis bretonne grâce à mes ancêtres et que je n'ai rien fait pour cela, mais je PROCLAME QUE JE SUIS FORT CONTENTE DE ME RECONNAÎTRE DE CE PAYS.

© 2020   Créé par Corentin de Breizhbook.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation