2018-19, District D2, GrD 15ème j. : ES Douron vs Locquirec (2-0) 17_03_19

Une équipe trop gentille !

Le vent glacial qui balayait le stade de Plouégat-Moysan, ainsi que le terrain pour le moins capricieux, n’étaient pas les meilleurs conditions requises pour développer du beau jeu. Mais si en plus Locquirec se mit à afficher beaucoup d’apathie et d’empathie avec l’adversaire, il devenait alors difficile de glaner un bon résultat face à l’ES Douron. La défaite 2 à 0 n’en était donc que logique.

Une première mi-temps passive.

Les premières minutes allaient être l’illustration de ce qu’allait être la première manche : une équipe locale dynamique dans son jeu et ses courses offensives, et une équipe des GDLR, empruntée, sans mordant, bouffée sur tous les ballons… Cédric « Tomete » Bouget était à l’ouvrage d’entrée de match, devant Steven Culerie, Dimitri Champsavoir ou Fabien Le Guillou. Perforant le rideau défensif locquirécois bien peu accrocheur, Fabrice Le Guillou semait le trouble à chaque accélération, manquant de peu le cadre à la 8ème minute. Il fut récompensé peu après, réceptionnant seul face à la kaoued de Cédric « Tomete » Bouget, un centre de la droite de Steven Culerie. (1-0, 12’). Le diwaller-pal locquirécois ne fut pas exempt de tout reproche sur l’action, demeurant statique au moment de la frappe du joueur.
Ses coéquipiers n’étaient pas en reste : faisant preuve d’une inhabituelle passivité dans les duels, les GDLR avaient toutes les peines du monde à enchaîner un mouvement offensif, les transmissions parvenant le plus souvent dans les pieds des locaux, malgré un Robin Dayma très accrocheur.
Profitant des innombrables pertes de balle des visiteurs, l’ES Douron continuait de déferler vers les buts locquirécois, mais en se montrant fort imprécis devant, à l’image de Fabien Le Guillou 13’), Fabrice Le Guillou (24’) ou Steven Culerie (37’). Après de bonnes interventions de Steven Davy et Béné Cabioch devant les attaquants Plouégatais (24’, 44’), l’ES Douron pensait doubler le score par Gaëtan Kervoillard, mais le diwaller-pal sauvait les meubles (35’). Il sera plus malheureux dix minutes plus tard en restant scotché sur sa ligne et en se faisant allumer par Steven Culerie, profitant de l’apathie de l’arrière-garde presqu’ilienne (2-0, 45’).
Un coup porté au moral des GDLR qui eurent une énorme occasion deux minutes plus tôt, la reprise de Julien Kraxner rasant la transversale de Jérémy Vallet.

Une incapacité à réagir.

La deuxième manche allait voir une équipe locquirécoise beaucoup plus accrocheuse dans la récupération du ballon, ce qui leur offrit pas mal de coups-francs bien placés. Mais faute de pouvoir compter sur un artificier spécialiste de l’exercice, les occasions se perdirent au-dessus de la cage de Jérémy Vallet, ou directement dans ses bras. La rentrée en seconde période du revenant Benj’ Scornet apporta davantage de poids devant, sans que ce dernier puisse renverser la tendance.
Laissant venir Locquirec qui pressait beaucoup plus lors de ce second acte, l’ES Douron plaçait encore ses banderilles mais sans parvenir à tromper une nouvelle fois Cédric « Tomete » Bouget, auteur de belles interventions, cette fois, devant Fabrice Le Guillou (59’, 61’, 70’), Thibaut Serandour (71’, 73’) ou Dimitri Champsavoir (85’).
Finalement le score n’évoluera pas, l’ES Douron remportant un succès logique alors que Locquirec montra toutes ses limites dans cette rencontre. L’équipe a manqué de cet esprit de révolte qui les caractérise, et qu’il faudra retrouver dans une semaine face à Saint-Sauveur, qui leur avait infligé leur plus lourde défaite de la poule aller.
Le championnat n’est pas terminé, tout est encore possible pour les GDLR qui peuvent s’en sortir. Mais il faudra indéniablement montrer autre chose en termes de conquête du ballon…
AMAZOOO !!!
By Lanig 04/03/2019

La fiche technique :
ES DOURON - GDLR LOCQUIREC : 2-0
Arbitre : M. Ludovic Martin
Affluence : 20 spectateurs environ
Buts : Plouégat-Moysan : Le Guillou Fabrice (12e), Culerie (45e)

En photo : Bertrand "Béber" Guéguen, Robin Dayma et Jeff Tilly, ont joué de façon trop décousue pour espérer bousculer une vive équipe plouégataise.

Vues : 33

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

© 2019   Créé par Corentin de Breizhbook.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation