2018-19, District D2, Gr.D 5ème j. : Guimiliau vs Locquirec (5-1) 04_11_18

A 3 buts à 2, ce n'était plus pareil...

La 70e minute fut, selon tous les observateurs objectifs, le véritable tournant du match. Car si le but parfaitement valable de J.-C. Fustec n’avait pas été refusé de façon scandaleuse, la rencontre ne se serait certainement pas terminée avec d’une part, une défaite, et d’autre part, une valise ! L’opposé des 25 premières minutes du match…

Locquirec se fait marcher dessus

La première minute ne laissait pas imaginer le scenario catastrophe qui allait suivre. Bien lancé par Robin Dayma, Bertrand « Béber » Guéguen se présentait en position idéale pour allumer Cyrille Tanguy, le gward-pal local. Mais préférant remiser, il offrait à l’US Pont-Meur l’occasion de récupérer la balle et se lancer vers l’avant, obligeant déjà Milan Tilly à intervenir devant Nassuir Sidi. Cette action allait être la première d’une période d’offensives salvatoriennes qui allaient déferler sur la défense locquirécoise. Ainsi Alex Messager, une première fois contré par Quentin Dayma (4’), reprenait de volée un centre de Florian Le Gall (7’), puis une offrande de Kendall Gallouedec (8’), mais à côté. Le meneur de l’USPM tentait sa chance mais Cédric « Tomete » Bouget était sur la trajectoire (7’). Complètement bousculée au milieu, l’équipe presqu’ilienne manquait ses transmissions, ce qui profitait aux locaux qui se projetaient rapidement vers l’avant en écartant sur les ailes. Et ce qui devait arriver, arriva, avec un centre de la gauche de Florian Le Gall convertit en but par Cédric Boucher (9’, 1-0).
Locquirec eut la possibilité de recoller au score sur coup-franc, mais la reprise de Julien Kraxner, face aux buts, s’envola au-dessus de la barre (14’). Un coup de semonce des GDLR qui n’inquiéta pas l’USPM qui continuait d’allumer la kaoued locquirécoise. Dépassés dans l’engagement, les GDLR allaient subir les frappes des Florian Le Gall (17’, 24’), Ali Ramadani (18’), Kendall Gallouedec (25’) que Cédric « Tomete » Bouget dégageait comme il pouvait, aidé même par son montant droit. Et à la 26e minute, la cause était déjà entendue avec le but d’Alex Messager, qui succédait au second but de Cédric Boucher à la 19’. Ça sentait la raclée pour une équipe locquirécoise totalement absente des débats qui manqua d’en prendre deux autres dans la foulée par les deux buteurs locaux (31’, 32’).
Le dernier quart d’heure vit le réveil locquirécois avec un repositionnement au milieu, renforcé par l’entrée en jeu de Gurvan Châtelain. Le « pichichi » des GDLR ne se priva d’ailleurs pas de placer une tête victorieuse sur corner de Bertrand « Béber » Guéguen à la 35e minute. Il manqua de récidiver du gauche une minute plus tard, mais sa frappe ne fut pas cadrée. La dernière action offensive revint à Béné Cabioch, qui se fit reprendre par Abdou Ali (41’).
3 buts à 1 à la pause, c’était presque un score flatteur au vu de la domination de l’US Pont-Meur dans cette première manche.

Une décision qui fausse le match

Changement de physionomie dès la reprise qui vit une équipe des GDLR beaucoup mordante dans le ballon, et se créant des opportunités par Gurvan Châtelain, Bertrand « Béber » Guéguen et J.-C. Fustec. Locquirec, pratiquant enfin son jeu au sol fait de rapides transmissions, monopolisait de plus en plus le ballon, comptant sur un Cédric « Tomete » Bouget, autoritaire dans ses sorties pour mettre en échec l’araoger-kreiz local (50’, 60’). Robin Dayma et Bertrand « Béber » Guéguen arrivant à se lancer vers l’avant, les GDLR se mirent à leur tour à arroser la kaoued de Cyrille Tanguy (59’, 62’, 69’). Et après un tir de Julien Kraxner, c’est J.-C. Fustec qui glissait la balle au fond (70’). Un but parfaitement valable, que l’arbitre local, le président Eric Bihan, décida de refuser, contre l’avis de son juge de touche. Une décision scandaleuse qui volait les GDLR qui à ce moment de la partie dominait la rencontre en ayant confisqué le ballon aux salvatoriens. En témoigne cette tête de Milan Tilly, de très peu à côté (74’) et cette frappe de Yann Quintin que Cyrille Tanguy repoussa comme il put (76’). Ce but refusé eut le don de remettre les locaux dans le sens de la marche, obligeant Flo’ Cabioch a nettoyer devant Mehdi Fournier (75’) et Cédric Boucher (76’). Locquirec tenta de revenir à nouveau au score sur une frappe tendue de Yann Quintin que le portier adverse ne put que repousser dans les pieds de Julien Kraxner qui manqua le cadre (86’). Mais en se découvrant trop, l’USPM profita alors des espaces pour jouer avec la vitesse de Cédric Boucher, retenu par Milan Tilly en dehors de la surface mais bénéficiant cependant d’un penalty transformé (4-1, 89’), et passeur pour Medhi Fournier qui profita d’une glissade de Flo’ Cabioch pour fusiller Cédric « Tomete » Bouget (5-1, 90’).
Une défaite par 5 buts à 1 pour les GDLR qui restaient sur trois « clean sheet », sévère au vu de la deuxième mi-temps qui aurait dû leur permettre de revenir au score sans cette décision malhonnête, mais cependant méritée après une entame de match catastrophique. Coup d’arrêt pour Locquirec qui aura l’occasion de se refaire face à Sainte-Sève le week-end prochain. AMAZOOO !!!
By Lanig 05/11/2018

:
US PONT-MEUR - GDLR LOCQUIREC : 5-1
Arbitre : Eric Bihan, président de l'USPM
Affluence : 40 spectateurs environ
Buts : Saint-Sauveur : Boucher (9e, 19e et 89e sur penalty), Messager (26e), Fournier (90e); Locquirec : Châtelain (35e)

En photo : couvert par Quentin Le Dall, J.-C. Fustec vient de tromper Cyrille Tanguy. Un but parfaitement valable que l'arbitre décidera de refuser alors que l'USPM était au plus mal

Vues : 38

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

© 2019   Créé par Corentin de Breizhbook.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation