2018-19, Coupe de Bretagne (2ème tour) Locquirec vs Plouigneau (1-7) 16_09_18

GDLR. Il n’y a pas eu photo !

Tant la différence fut criante entre Plouigneau, jouant à l’étage au-dessus, et Locquirec, pour ce second tour de coupe de Bretagne. Il n’y eut d’ailleurs pas de photo d’ouverture, la cause en étant à la panne de l’appareil du chroniqueur habituel. La panne fut aussi dans les pattes des joueurs, qui encaissèrent un cinglant 7 à 1 face aux Ignaciens. Jeff Tilly avouait à la fin du match qu’il n’avait jamais connu une telle frustration dans le jeu. Quant au « Prézu », sa colère était à la hauteur du contre-jeu produit par son équipe dans une première manche catastriphique. Un remake de la déroute enregistrée un an plus tôt à ce même stade de la compétition.

Locquirec prend une « manita » en première !

D’entrée de match, on sentit que Locquirec n’était pas « dedans », n’affichant pas le même mordant que le week-end dernier. Par contre, Plouigneau, bien en place dès l’entame, allait vite faire basculer la rencontre. Dès la 2ème minute, Tristan Coquil, lâché au marquage au second poteau, réceptionnait la balle pour planter une tête au raz du montant gauche de Cédric « Tomete » Bouget (0-1, 2’). Jouant les jambes molles, incapable de lutter sur les ballons chauds, les GDLR allaient être ramenés à leurs études en l’espace de deux minutes. Sur corner, dans une défense statique, Vincent Balloas plaçait une tête croisée qui trompait le diwaller-pal locquirécois pour la deuxième fois (0-2, 11’). L’attaquant ignacien, qui n’avait pas jusqu’ici réussi à planter contre les GDLR, allait signer son doublé sur contre, en effaçant Béné Cabioch et en ajustant Cédric Bouget (0-3, 13’).
Ce premier quart d’heure catastrophique ne reflétait que l’image d’une équipe presqu’ilienne, complètement absente dans l’engagement, ne comptant que sur Vincent Gilot devant pour inverser la tendance. Mais sur « korn », sa balle fut dégagée sur la ligne (17’), et sa remise pour Julien Kraxner en pleine surface ne fut pas cadrée (20’). En plus, Locquirec était maladroit dans ses tentatives de scorer !
Ce qui n’était pas le cas des visiteurs qui déboulaient de plus belle vers la kaoued de Cédric « tomete » Bouget, dès que le cuir était récupéré. Ainsi, après un sauvetage de Béné Cabioch devant David Lairan, c’est Thomas Castel, sur corner, qui eut tout le loisir de contrôler et d’inscrire un nouveau but pour ses couleurs (0-4, 32’). Puis, sur un centre tendu de Mathieu Rolland, c’est Jean-Benj’ Marrec qui fusillait son propre gardien, immobile sur l’action. (0-5, 38’). C’est mené de cinq buts que Locquirec sortit de sa léthargie, commençant à combiner des actions et à produire du jeu vers l’avant, avec un Gurvan Châtelain mieux repositionner dans l’entre-jeu. Jeff Tilly (39’), puis Julien Kraxner (42’) eurent deux belles opportunités de conclure, mais la défense ignacienne faisait bonne garde.
C’est donc avec une « manita » dans la sacoche que les GDLR regagnèrent les vestiaires.

Un beau but comme compensation

La reprise ne changea pas l’attitude de Plouigneau, qui se fit toujours pressant, même si le jeu parvint à s’équilibrer. A une reprise de David Lairan, au-dessus (62’), répondit une frappe de Gurvan Châtelain, également au-dessus (63’). Locquirec crut cependant réduire la marque par Jeff Tilly à la 64’, mais il rata anormalement le cadre. La tête et les jambes n’y étaient pas pour les GDLR, qui, sur la contre-attaque allait encaisser un nouveau but signé Thibault Coquil (0-6, 64’).
Dur pour une équipe qui jouait beaucoup mieux et en fut récompensé –enfin— quand Gurvan Châtelain hérita du cuir à 30m des cages adverses, et plaça un gauche magistral pleine lucarne sur lequel Bastien Quéré fut impuissant (1-6, 69’). Le diwaller-pal visiteur, qui passa un après-midi tranquille, faillit tout de même se mettre un autogoal, en dégageant sur Harry Graham (83’), après avoir empêché le seul buteur locquirécois du jour de récidiver (74'). Béné Cabioch ayant encore été décisif en sauvant un septième but, c’est Kévin Nicolas qui y parvint néanmoins, en devançant Marius Tilly (1-7, 88’).
La coupe était pleine et la messe déjà dite depuis fort longtemps pour des Locquirécois qui amassent à nouveau des dragées sans baptême au second tour de la coupe de Bretagne. Un match « sans », d’ailleurs sans photos, sur lequel il faudra néanmoins se pencher pour corriger les imperfections qui furent criantes, afin d’aborder la rencontre de championnat à Plougonven, le week-end prochain, avec un tout autre visage. AMAZOOO !!!
By Lanig 17/09/2018

La fiche technique :
GDLR LOCQUIREC - US PLOUIGNEAU : 1-7
Arbitre : M. Derrien
Affluence : 60 spectateurs environ
Buts : Locquirec : Châtelain (69e); Plouigneau : Coquil Tristan (2e), Balloas V. (11e et 13e), Castel (32e), Marrec B. (38e CSC), Coquil Thibault (64e), Nicolas (88e)

En photo : Entre le gardien Cédric Bouget et Benoît Cabioch, Gurvan Châtelain a sauvé l'honneur pour ses couleurs, inscrivant un but somptueux à vingt minutes du terme.

Vues : 20

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

© 2019   Créé par Corentin de Breizhbook.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation