Un dauphin se gratte aux amarres de la baie de Lampaul, un phoque louvoie dans l'Aod Meur, des ormeaux marinés dans un puissant lambig. Nous avons comme souvent laissé la pluie sur le continent. Il faudra bien un jour s'atteler à coudre nos films dédiés à l'île. J'écris des poèmes courts, très exigeants ; beaucoup évoquent Ouessant. Beaucoup m'aident à regarder autrement mes souvenirs du continent. Et puis les amis, ceux qui manquent, ceux qui séduisent, cette construction. Je réfléchis souvent à ce cousinage entre portuaires et îliens. Notre goût de gros sel. Un dauphin. Un phoque. De courts poèmes. Puis il a fallu sortir de l'enchantement.

Regardez des vidéos sur kabaod.com

Vues : 464

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

© 2020   Créé par Corentin de Breizhbook.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation