Lettre Ouverte aux électeurs de Loire-Atlantique

Lettre Ouverte aux habitants de Liger-Atlantel/Loire-Atlantique

Si pour le référendum anglais de jeudi dernier (23 juin) la question démocratique ne se pose pas, pour le référendum français, il en est tout autre: la consultation est réduite au seul département de Loire-Atlantique. Pourtant, demain, vous serez consultés pour avaliser ou non la construction d'un aéroport international à Notre-Dame-des-Landes, projet nommé ici ou là "AGO". Lire: Aéroport Grand Ouest!
Autant il est compréhensible que vous soyez intéressés par un "déménagement" de l'aéroport Nantes-Atlantique (ex-Château-Bougon) ne serait-ce que par les nuisances, autant vous ne pouvez que convenir que les conséquences d'un tel aéroport dit international, auront un impact au-delà de votre département, sans même tenir compte de l'impact environnemental.
Qu'en est-il de la pertinence du projet?
Sans tenir compte du contexte économique, avez-vous été bien informé de toutes les motivations?

SATURATION?

2015: 4,4 Millions de voyageurs. C'est plus que ce qui avait été prévu mais l'aéroport en est-il saturé pour autant? Demandez à ceux qui l'empruntent souvent, demandez aux pilotes, aux compagnies aériennes, eux, ils savent!

Si le trafic voyageurs dépasse les prévisions, ce que l'on vous tait sciemment, c'est que le trafic des vols commerciaux est en baisse!
2010: 75.000 mouvements commerciaux prévus
2015: 50.000 pour 4,4
Mystère? Les avions sont mieux remplis, les compagnies aériennes gagnent plus d'argent... logique économique!

DEUX PISTES PREVUES (au départ)
Un des arguments consistait à avancer qu'il était nécessaire d'avoir deux pistes pour absorber plus de voyageurs. Serions-nous plus incapable que la moyenne? Nos voisins arrivent à faire beaucoup mieux, avec une seule piste qui plus est!

Exemple:
Genève: 180.000 mouvements avec une piste
San Diego (270 hectares): 223.000 mouvements pour 17 millions de passagers  Nantes-Atlantiques (320 hectares): 4,4 millions de passagers

Pourquoi n'y a t'il même pas eu de réelles études sur la faisabilité d'une seconde piste à Nantes-Atlantiques?

Pour information, Jacques Bankir, ancien PDG de Régional, compagnie aérienne basée à Nantes a rappelé qu'aucune compagnie aérienne n'avait fait la demande d'un transfert de l'actuel aéroport!

SURVOL ET COHERENCE

En 2004, la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile) consent que 42.000 personnes de la périphérie de Nantes seraient exposées aux nuisances sonores, chiffres calculés sur la base de 75.000 vols. Le trafic actuel est de... 51.000!
Les nuisances dans la zone la plus impactée (zone D) sont estimées à maximum 55 décibels, autrement dit, l'équivalent d'un lave-linge.
La zone C est la plus impactée: cela représenterait 5.000 personnes si le trafic passait de 51.000 à 75.000 vols, en se basant sur des avions d'il y a 15 ans.

Sur ces 51.000 mouvements, la moitié survolent Nantes: ils ne concernent que les atterrissages, exceptés pour les communes de Bouguenais, Saint-Aignan et Rezé qui pâtissent des avions au décollage.

Ces nuisances étant réelles, existent-ils des solutions?
- Elles sont appliquées sur bien d'autres aéroports. L'autorité de contrôle des nuisances aériennes recommande depuis plus de deux ans de taxer plus fortement les avions les plus bruyant. Cela n'est pas appliqué à Nantes-Atlantique.
- Les trajectoires de décollages et d'atterrissage par le Sud évitent de survoler des zones très peuplées. La trajectoire d'avions du côté Nord peut être améliorée en augmentant la pente de descente pour que les avions arrivant par le Nord survolent Nantes à plus haute altitude.
- Limitation des vols de nuit

En clair, la réduction des nuisances ne justifie pas un transfert de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes!

IMPACT SUR LES AEROPORTS EXISTANTS


Aucune étude! Cela dit, Rennes Métropole pas plus que le Conseil général d'Île-et-Vilaine n'en ont fait aucune demande, normal, ils sont parties prenantes au projet.

LES VOYAGEURS POTENTIELS

NDDL sera à 1h de Rennes, à 1h45 de Saint-Malo et Fougères et à 2h de Saint-Brieux.
Quant aux Angevins et Manceaux, inutile de vous dire que le transfert de l'aéroport ne les concerne guère, la ligne TGV actuelle semble suffire...

Ils devront cependant tous le financer.

ENVIRONNEMENT / BIO DIVERSITE

Le lac de Grand-Lieu, zone classée Natura 2000 jouxtant l'actuel aéroport Nantes-Atlantique ne connait aucun dommage. Pour la faune et la flore, c'est le pied!

Pour ce qui concerne Notre-Dame-des-Landes, située en tête de bassin versant, c'est 95% d'une zone tampon naturelle humide, qui va disparaître. De plus, elle abrite bien plus d'habitants espèces protégées, la biodiversité y est très riche...

Le futur aéroport serait plus respectueux de l'environnement! Il sera labelisé de Haute Qualité Environnementale.
La toiture du nouvel aéroport serait végétalisée, son aérogare serait trois fois moins consommateur d'énergie par passager etc...

En réalité:
- Emissions de CO2
Rénover l'actuel aéroport donnerait des performances très comparables à ce que propose celui de Notre-Dame-des-Landes. De plus, les calculs pour Notre-Dame des Landes ne tiennent pas compte du coût énergétique de la construction de la nouvelle plateforme.

  • Les émissions de CO2 pour la rénovation de Nantes-Atlantique correspondent à environ 28 ans de ses consommations énergétiques. La construction du nouvel aéroport coûterait plus de 100 de ses propres consommations énergétiques, soient plus de quatre fois plus.
  • Disparition de terres agricoles et naturelles: minimum 900 hectares.
  • La zone humide vouée à disparaître connaît une biodiversité très riche, protégée par plusieurs conventions internationales. De très nombreuses espèces protégées sont concernées: Loriot d'Europe, le Martin-pêcheur d'Europe, le Triton alpestre, pipistrelle de Nathusius, Orchis brûlée... On vous dit que sera recréer un autre écosystème pour les accueillir. Croyez-vous sincèrement que cela soit possible d'en créer un à l'identique? Seules trois des espèces protégées seraient transférées en ne prélevant qu'une faible partie des individus (entre 1/100 et 1/1000)!

Pour rappel, l'Union Européenne a engagé une procédure contre la France pour ce qui concerne le respect de la cause environnementale. Comme dans bien d'autres registres, les D'A-Côtés choisissent les dossiers qui les intéressent et passent outre les recommandations et condamnations émanant d'une entité à laquelle ils ne cessent de louer: l'Union Européenne.

Autre point que l'on ne vous dit pas! Pendant que les projecteurs sont braqués sur Notre-Dame-des-Landes, on n'oublie de vous dire que si actuellement l'actuel lac de Grand-Lieu ne souffre pas de l'aéroport Nantes-Atlantique, c'est bien grâce à son classement Natura 2000. Autrement dit, il existe entre la piste actuelle et le lac, une interdiction ou limitation drastique pour ce qui concerne les constructions. Que croyez-vous qu'i va advenir dès que le transfert sera effectif? Pensez-vous vraiment que ce facteur d'urbanisation intense n'est pas une opération immobilière juteuse à laquelle les donneurs d'ordre n'ont pas pensé?

Question subsidiaire: où sont les études concernant les conséquences d'un assèchement des zones humides et l'artificialisation des sols? Avez-vous connaissance des facteurs d'inondation inhérents à la disparition de 95% de la zone humide une fois devenue aéroport?

CREATION D'EMPLOI?

Notre-Dame-des-Landes:

  • -200 emplois agricoles supprimés
  • + 700

Nantes-Atlantique:

  • 8.000 emplois industriels
  • Airbus au sud Loire représente plus de 2.000 emplois. ils vont restés et ont besoin de l'actuel aéroport Chateau-Bougon

La seule création d'emploi correspond en fait à eux afférant au chantier de l'aéroport et aux infrastructures routières et ferroviaires. Les 700 emplois crées pendant 4 ans, correspondent aux ouvriers détachés, donc très peu d'impact pour les entreprises locales. Les quelques créations d'emplois ne compenseront pas la baisse de personnel induite par l'automatisation du nouvel aéroport (n'oubliez pas, il est vendu comme moderne!), tout comme il n'y a aucun calcul pour l'impact sur l'aéroport de Rennes et la possible perte d'emploi engendrée. Nous n'osons pas parler de fermeture...

De même, il est dit que le déménagement à Notre-Dame-des-Landes libérera de la place pour de nouvelles entreprises: spéculation!

AEROPORT MODERNE ?

Nous vous laissons  le soin de faire la comparaison:

Nantes-Atlantique           Notre-Dame-des-Landes
Superficie Hall d'Accueil                                  4.200 m2                                     2.670 m2
Superficie Salles d'embarquement               3.775 m2                                      2.850 m2
Nbre de comptoirs d'enregistrement               34                                                    16
Nbre de postes de filtrage passagers                  8                                                      7
Nbre de passerelles d'embarquement               5                                                       2
Nbre de tapis de livraison bagages                      4                                                      3

Parcours moyen d'un voyageur                 1.700 mètres                             3.200 mètres

Edifiant non?

FINANCEMENT & COÛTS

LE FUTUR AEROPORT PEU COÛTEUX POUR LE CONTRIBUABLE

Le contrat de concession signé entre l'Etat et Vinci chiffre le coût à 565 Millions d'€
Ce coût n'inclue pas celui de tous les travaux connexes: la construction des infrastructures rendant accessible l'aéroport sera à la charge des collectivités locales est chiffrées à minima: 1,2 milliards € (dont 200 millions d'investissement pour le Tram-Train & 500 million € pour un nouveau pont sur la Loire).
A cela il faut ajouter le coût de la construction de la nouvelle ligne ferroviaire TGV: Rennes-NDDL-Nantes, étude en cours, minimum 1 Md € en plus.
Les dépassements de coût sont légion, leur moyenne étant de 40% pour ce type de chantier.
Exemple: aéroport de Ciudad Real (Espagne) en 2008. Avec une seule piste, il ne devait coûter que 700 millions €. Il aura coûté plus d'1 Md €. Il est aujourd'hui fermé... faute de trafic.

FINANCEMENT & RENTABILITE

L'Etat prendra en charge seulement 12% du total, les collectivités locales devront en financer: 65%. Ces six collectivités qui devront mettre la main à la poche sont: les régions Pays-de-Loire et Bretagne, la Loire-Atlantique, la Carène, Cap Atlantique et Nantes Atlantique.
Rentabilité de l'aéroport: l'investissement ne serait qu'une avance remboursable par Vinci. Ce retour sur investissement pour les collectivités locales est prévu dans la "clause de retour à meilleure fortune". Il faudrait pour cela que les résultats économique s et financiers du nouvel aéroport soient bien plus élevés que ceux de la moyenne des autres aéroports français.

Question: Trouvez-vous juste que le financement d'un aéroport privé soit public? Acceptez-vous de financer un projet appartenant à une multinationale tout en sachant que ses actionnaires seront rémunérés à hauteur de 12% par an?

COÛT DE L'ABANDON DU PROJET

Abandonner le projet et moderniser l'actuel aéroport coûterait 88 M€, et serait à la charge exclusive de l'exploitant: Vinci! Les collectivités locales devraient quant à elles assurer le coût de la desserte de la plateforme par le tramway et le train pour un montant estimé à 47 M€.

La rumeur de la pénalité (en cas de l'annulation du contrat de concession)
D'après le contrat de concession, le coût se situerait entre 150 et 250 M€, et serait négociable.

Conclusion

Conserver l'actuel aéroport coûterait entre 8 et 10 fois moins chers qu'en construire un nouveau. et engagerait beaucoup moins d'argent public.

A vous de voir si vous êtes de ceux qui approuve que "le peuple doit se taire parce qu'il faut que le progrès vive" (Roberspierre). Le progrès pour qui? Les conséquences pour qui? N'oubliez pas ceci: nous ne sommes que de passage sur cette Terre. Êtes-vous comme ceux qui nous gouvernent qui ne pensent qu'à s'enrichir tout en dénigrant la Terre sur laquelle devront vivre nos enfants?

Maintenant c'est à vous de voter en votre âme et conscience.

Vues : 91

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

© 2020   Créé par Corentin de Breizhbook.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation