Quand on parle de contes de sirènes, on pense souvent au conte de la petite sirène, ou à l’histoire de sirènes d’Ulysse qui est à l’origine du mythe, mais jamais des autres contes nordiques ou celtiques pourtant nombreux dans la tradition orale bretonne par exemple.

Mais d’abord qu’est ce qu’une sirène, quelle en est la définition exacte ?

Définition sirène :  Il existe plusieurs définitions car la figure de la sirène en elle même a évolué au cours du temps. La sirène est une figure mythique très représentée dans l’art (contes de sirenes, théâtre, peinture, musique…) mais sous des formes variées. Une sirène est un être mythique, historiquement oiseau à tête de femme, la légende a progressivement pris la forme d’un être moitié femme et moitié poisson. Dans les différentes légendes, les sirènes sont le plus souvent des êtres feminins, qui chantent d’une voix douce et attirante, avec une connaissance « anormale » qui prend un sens magique lorsqu’elles font preuve d’omniscience.

Les autres contes de sirènes : En plus de l’Odyssée d’Ulysse, ou du dessin animé de Walt Disney « La petite sirène », il existe donc d’autres contes de sirènes moins connus. C’est d’ailleurs dans les contes celtiques de sirènes qu’apparaissent les premières traces de femme à queue de poisson.

Aux VIe et VIIe siècles, le Christianisme celtique s’implante dans les îles britanniques, en Islande, ou encore en Bretagne. Ce christianisme celtique apporté par des moines irlandais véhicule avec lui des histoires de sirènes.

--> Lire la suite sur Culture Bretagne.

http://www.culture-bretagne.net/contes-de-sirenes/

Vues : 91

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

© 2021   Créé par Corentin de Breizhbook.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation