Les codes-barres bretons

Publié dans Best ofLe monde économique

01-st-malo

Inventé dans les années 2000 par l’américain Scott Blake, « l’art » du code-barre trouve en Bretagne plusieurs déclinaisons récentes. Sans doute, la forme et les couleurs alternantes du code barre en noir et blanc aident à cet emploi car ils rappellent le drapeau breton, certains artistes comme le photographe Christophe Charnay lisant d’ailleurs un code-barre breton dans l’alignement des pieux sous les remparts de Saint-Malo…

Initialement, le brevet du code-barre est déposé en 1952 mais son utilisation dans les magasins ne débute qu’en 1973. Or, puisqu’il accélère les tâches en permettant l’identification automatique des données, son usage s’est envolé, que ce soit sous forme linéaire ou depuis 1994 en 2D (les fameux codes Q.R ou le « format « flashcode » qui n’est utilisé qu’en France).

Influencé par le pop art et Andy Warhol, l’américain Scott Blake fut le premier à le détourner pour en faire un symbole de la société de consommation. De multiples artistes envisagent le code-barre telle une grille, le détourne pour en faire un enjeu de soumission ou d’émancipation.

02-Bar-code-echappe03-evolution-barcode

Lire la suite : 

http://www.construirelabretagne.bzh/codes-barres-bretons

Vues : 343

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

© 2021   Créé par Corentin de Breizhbook.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation