La voiture électrique, pas si écologique que ça!________Les solutions

2008 Hybrid Air

Bientôt 208 Hybrid Air

De l’extérieur, rien ne distingue ce véhicule d’une voiture de série traditionnelle, si ce n’est quelques stickers sur le côté. À l’intérieur, certains ajustements me font comprendre que je suis bien dans un prototype.

Le plus étonnant au volant, c’est qu’il n’y a rien de particulier à signaler ! La voiture se conduit comme un véhicule en boite auto classique, tout simplement. L’électronique embarquée gère le mix entre le moteur thermique et le moteur hydraulique, même s’il reste quelques ajustements à effectuer pour améliorer les phases de transition.

Vraiment rien de particulier ? Si, le silence de conduite lors des démarrages en mode « zéro émission » ! C’est vrai que j’y suis désormais habitué avec mon véhicule électrique, mais ici cela peut surprendre sur un véhicule thermique ! Quand le moteur essence se met en route, le bruit est assez classique même si je n’ai pas eu l’occasion de le pousser très fort.

La jauge de récupération d’énergie se remplit et se vide assez vite, en une dizaine de secondes, et permet de bien comprendre l’intérêt du dispositif. L’avantage que constitue la récupération de cette énergie qui aurait été perdue saute aux yeux.

La voiture bénéficie d’une puissance suffisante et les sensations de conduite sont classiques. En ville, le moteur thermique peut rester coupé bonne une partie du temps, ce qui permet des économies substantielles de carburant. Lors d’un trajet comme le mien, avec une circulation un peu difficile dans Paris, le moteur thermique était coupé entre 60 et 70% du temps. C’est autant d’émissions polluantes en moins !

Vues : 49

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

Commentaire de Frédéric Cotrone le 22 octobre 2014 à 17:45

L'idéal : le tramway ! (du moins en ville)

© 2021   Créé par Corentin de Breizhbook.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation