À Plougasnou (29), Lionel s'implique dans l'ouverture d'une classe français-breton

Lionel Leroux habite à Plougasnou dans le Finistère.
Il fait partie des personnes qui s'impliquent dans l'ouverture d'une classe français-breton.
Bonjour Lionel, tu es impliqué dans la mise en place d'une classe breton-français. Pourquoi t'intéresses-tu à ce sujet ?
 
Demat Corentin,
Ce qui a du sens pour moi dans ce projet, c'est dans un premier temps la question inter-générationnelle. Je me souviens de ma grand-mère me raconter comment la langue bretonne fut prohibée et les sanctions qui étaient appliquées en cas de transgression. De façon générale, cette génération comprenait et était capable de parler le Breton. La génération suivante le comprend mais est moins enclin à le parler. Ma génération ne comprend presque rien au Breton si ce n'est deux, trois expressions ici et là. L'apprentissage du Breton pour les jeunes présents et à venir, est une manière de réparer, de retisser un lien et d'assurer une transmission entre les générations à travers la langue. C'est un accès à notre histoire à notre culture, à notre environnement, à une éducation. 
Il est également prouvé aujourd'hui que l'apprentissage d'une seconde langue dès le plus jeune âge offre une ouverture d'esprit et des facilités pour l'acquisition de nouvelles langues. Nous avons des expressions locales en français qui traduisent les tournures et la syntaxe bretonne. C'est une autre manière de penser, un autre état d'esprit. Les linguistes l'enseignent : ce n'est pas le réel qui nous fait penser mais nous qui pensons le réel. Ainsi, pouvoir penser en plusieurs langues offre plusieurs façons de percevoir les choses. C'est ça l'ouverture d'esprit ! 
Pour finir, la création d'une classe bilingue sur Plougasnou pourrait permettre de dynamiser la commune. Je pense au collège de Plougasnou qui est menacé de fermeture depuis pas mal d'années. En effet, si nous arrivons à ouvrir une classe maternelle bilingue à la rentrée 2022, le collège de Plougasnou ouvrirait une classe bilingue quand ce groupe entrerait dans le secondaire. Cela pourrait attirer les jeunes des communes alentour qui ne souhaitent pas aller à Lanmeur, et participer à faire gonfler les effectifs sur Plougasnou.
Quel est l'intérêt pour les enfants ?
Entre les générations, ce qui a de l'intérêt pour les parents et grands parents, a de l'intérêt pour l'enfant. Initialement, c'est forcément une démarche des adultes. Et pour ma part, l'intérêt que j'y mets pour mon fils rejoins évidemment les miens. Mais c'est aux enfants qui le pratiquent qu'il faudrait poser la question ! (il y a des témoignages d'enfants dans la vidéo que j'ai mis en lien à la fin de l'interview.)
Pédagogiquement, comment fonctionne une classe breton-français ?
 
Je ne suis pas un spécialiste des pédagogies des classes bilingues. Je sais qu'en maternelle et en primaire, le temps d'enseignement est dispensé la moitié du temps en français et la moitié du temps en breton. Au collège, c'est une matière qui est enseignée en breton. L'Office Public de la Langue Bretonne précise qu'il n'est pas nécessaire que les parents parlent le breton pour une scolarité réussie.  
 
Administrativement, qu'est-ce que cette mise en place requiert ?
 
La mise en place d'une filière bilingue commence par une concertation entre la mairie, l'Office Public de la Langue Bretonne, le rectorat et l'école. Il a débuté au printemps de cette année. Nous sommes aujourd'hui dans la dernière étape où il faut qu'il y ait un minimum d'élèves inscrits pour la rentrée 2022. Il n'y a pas de chiffre officiel pour l'ouverture mais une dizaine d'élèves est conseillée pour débuter. Les préinscriptions sont à effectuer auprès de la mairie de Plougasnou. Y'a plus qu'à !
 
Comment peut-on en savoir plus et aider le projet ?
Il faut appeler la mairie pour plus de renseignements : 02 98 67 30 06. Il y a sûrement des sites dédiés aux classes bilingues. Pour aider le projet, il faut que les gens en soit informés et y mettent du sens. Il est donc important de communiquer sur cet élan qui naît à Plougasnou. J'espère y avoir participé. J'ajoute un lien vers une présentation de l'école bilingue. 
Kenavo,
https://www.tiarvro-santbrieg.bzh/ecoles-bilingues/

Vues : 209

Commenter

Vous devez être membre de Breizhbook pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Breizhbook

© 2022   Créé par Corentin de Breizhbook.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation